Amour au clair de lune

Vous aviez dégrafé
Votre corsage blanc,
Moi j'aimais caresser
Vos seins tièdes et doux.

Dans ce hameau au fond
D'un verdoyant vallon,
Nous étions allongés
Dans l'herbe trop haute.

La journée s'achevait,
Nous voulions retenir
Encore un peu le jour,
Et puis faire l'amour.

Votre corps harmonieux
Exaltait mon désir,
Vous sembliez étonnée,
Ravie, ensorcelée.

Vous vous étiez donnée,
Ô vierge déconcertante,
Sous l'oeil clair de la lune,
En cette nuit sans fin.

Je m'étais montré tendre,
Patient, attentionné,
Et le plaisir pour vous
Fut une découverte.

Anne Brunelle