L'hôtel

Cette nuit, ils iront enfin à l'hôtel,
Ils demanderont une belle chambre,
Mais ce ne sera pas pour y dormir.
Ils se reposeront juste un petit peu,
Puis il lui fera couler un bon bain,
Et quand elle en ressortira, toute fraîche,
Il s'allongera à son tour dans la baignoire
Pour se délasser avant de s'envelopper
Dans un grand peignoir tout blanc
Et de la rejoindre sous les draps.
Et là, il voudra caresser son corps nu ;
Elle sera confuse de céder aussi vite,
Mais lui accordera de tendres baisers
Qui ne feront qu'aiguiser leur commun désir ;
Il la bousculera bien gentiment, sans hâte,
Et ils deviendront affamés de leurs corps,
Se lançant alors dans une chevauchée folle
Afn de satisfaire leurs charnelles pulsions.
Leurs visages exprimeront tout le bonheur
Et toute la force de leur formidable plaisir.
Ils auront finalement vaincu leurs peurs
En se retrouvant enfin tous les deux seuls
Après tant de longues semaines d'attente.

Anne Brunelle