Ses yeux

Ses yeux couleur du ciel
D'un été de lumière,
Sa bouche au goût de miel,
Son front de fille fière ...

Elle est l'astre qui éclaire
Les nuits des jouvenceaux,
Ayant l'heur de leur plaire,
Née sous le signe du Verseau.

Sans malice, elle sourit
Aux fous qui la désirent ;
Chez elle, nulle rouerie,
Est-elle poupée de cire ?

Ou belle enfant très pure,
Ignorante du péché ?
Le réveil sera dur,
Ses yeux devra sécher.

Beaux yeux remplis de larmes
Où viendront se noyer,
Pour un adieu aux armes,
Des soldats dévoyés.

Anne Brunelle