Puberté

Glissent les heures
Au bleu soleil,
La fille en fleur
Rêve aux merveilles.

Queues de griottes
En perce-oreilles,
Je me l'imagine
Moins maigriotte.

Du blanc corsage
Qui, coquin, bâille,
Un petit sein
Bien rond dépasse.

Dans le miroir
De l'étang clair,
Soudain troublée,
Elle peut se voir.

Vierge indécente,
Presque insolente,
Nymphe provocante,
Telle une sylphide !

Son fier sourire
D'ensorceleuse
En moi fait naître
Flamme du désir.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner