Tu me manques...

Tu me manques ce soir, je voulais te le dire,
De te savoir au loin avive mon ennui ;
J'aimerais t'enlacer, je ne puis que maudire
Ce qui fait qu'à présent je suis seul dans ma nuit.

La vie remplie d'épreuves qui les amants sépare,
Nous rend bien misérables à toute heure du jour ;
Nous avions tant rêvé de cette idylle rare,
D'un éternel printemps, d'un merveilleux amour.

Je suis triste ce soir, seul avec ton absence,
Et je souffre et gémis, mais nul ne me répond ;
Le supplice s'éternise, il me reste l'espérance,

Car je t'aime toujours, je t'aime à en mourir ;
Quand donc te reverrai-je, passant le petit pont,
T'élançant dans mes bras pour mon chagrin guérir ?

Anne Brunelle