Je suis là...

Je suis là qui te regarde,
Solitaire et désenchanté,
Au coeur de cette ville
Où l'altruisme est étranger.

Je suis debout, très près de toi,
De toi qui ne me vois même pas,
Trop perdue dans tes rêveries,
Trop accablée par les mensonges.

Comment pourrais-je t'arracher
À cette troublante lassitude ?
Comment dissiper cette brume
Qui semble submerger ton esprit ?

Je t'appelle très doucement,
Mais ma voix ne te parvient pas,
Parce que tu voyages dans ta nuit,
Avec des myriades d'étoiles.

Anne Brunelle