Je pensais à demain

C'était un soir de mai,
La nuit était tombée,
Angoissé, j'avançais,
Honteux de ma journée.

Je regrettais encore
De l'avoir trop déçue,
Moi qui l'aimais si fort ;
Elle m'en avait voulu.

Assis dans l'herbe drue,
Je pensais à demain ;
Un oiseau est venu
Se poser sur ma main.

Alors je me promis
De faire des excuses
À ma meilleure amie,
Ma déesse et ma muse.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner