Son parfum

Mon dieu, comme elle sent bon !
Je me remplis de son parfum
Qui a envahi tout l'espace,
Je voudrais tellement me perdre
Dans l'odeur de ma toute belle,
M'y plonger des heures durant,
M'en imprégner jusqu'à satiété.
Je vois que cela la fait sourire,
Je la vois venir, la petite coquine,
Elle n'en doutait guère que j'aimerais,
Que je m'en délecterais sans réserve...
Comment donc faire pour lui résister,
Pour ne pas trop me laisser aller
À des pensées impies, ma tourterelle ?
Son parfum, c'est comme un vieil alcool,
Et je crois bien que j'en suis enivré,
Que là je vais m'affaler sur sa couche...
Cela a l'air de beaucoup l'amuser,
Elle est déjà prête aux pires sottises...
Elle l'aura bien cherché, la mignonne,
Grimpe vite sur mes genoux, mon amazone !
Je vais te raconter mille légendes,
Et puis après nous ferons l'amour...

Anne Brunelle