Ses genoux

Elle avait rosi innocemment,
Baissant les yeux modestement,
Lorsqu'il avait posé la main
Sur ses genoux que découvrait
La petite jupe bien trop étroite
Qui laissait fort bien imaginer
D'autres trésors un peu cachés.
Il s'était penché tout doucement,
Venant déposer un doux baiser
Sur ses jolis genoux cuivrés
Qu'elle serrait si candidement.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner