Suzette et Suzon

J'en pince pour Suzette,
Mais j'aime aussi Suzon,
La première est coquette,
L'autre gaie comme un pinson.

Je prends la main de Suzette,
Et je baise celle de Suzon,
Leurs mains sont très bien faites,
Mais ce n'est pas une raison...

Je ne suis pas très honnête
Quand, derrière un buisson,
Je bécote la belle Suzette,
Sans me faire voir de Suzon.

Laquelle ne m'est qu'amourette,
Et laquelle m'est passion ?
Je me sens vraiment trop bête,
Il faut prendre une décision...

Devrais-je quitter Suzette ?
Demander la main de Suzon ?
Tout se mélange dans ma tête,
Je vais en faire une chanson.

Anne Brunelle