La p'tite Lulu

Dès qu'il pensait à p'tite Lulu,
V'là qu'il bandait comme un perdu,
Se l'imaginant à moitié nue,
Et se demandant s'il lui eût plu
Qu'il s'attaquât à sa vertu.
S'il lui avait dit « Que veux-tu ? »
Le nigaud se serait vite aperçu
Qu'elle espérait, la petite grue,
Qu'il lui pelotât son mignon cul,
Et puis tout le reste, bien entendu,
Désirant même qu'il eût mordu
À belles dents son fruit défendu.
Dès qu'il pensait à p'tite Lulu,
C'était comme s'il avait trop bu,
Il en avait les yeux battus,
Et il marmonnait des mots crus...
Mais p'tite Lulu, c'était sa bru !

Anne Brunelle