De Lille à Sète

Cette chère Lucette
Est une girouette,
Son coeur elle donne
Au gai printemps,
Jusqu'à l'automne
Où elle abandonne
Cruellement
Son bel amant.
Sa soeur Lisette
Aime les sucettes
Et les mâchonne
Très doucement ;
Elle la sermonne
Sévèrement,
Parce qu'elle frissonne
En se pâmant
Face à Pierrette,
Belle blondinette,
Laquelle s'étonne
Perfidement,
Qu'au téléphone,
Ingénument,
Lucette annone
Timidement
Un doux serment.
De Lille à Sète,
De Nimes à Brest,
Il y a des Lucette
Et des Lisette,
Même des Pierrette,
Qui nous pardonnent
Courtoisement,
Jolies fillettes,
Nos égarements.

Anne Brunelle