Blague macabre

Personne n'avait prévu que je serais présent
En ce jour peu banal de mon enterrement.
Quand au pied de l'église, je descendis, alerte,
D'un fourgon décoré de jolies plantes vertes,
Mes vieux amis d'enfance en furent tous amusés,
Mais le reste de la troupe en resta médusé.
Devant leurs yeux hagards, je lançai un « Hello ! »,
En tentant d'excuser mon teint un peu pâlot ;
Comme certains s'étonnaient de me voir bien en vie,
Je leur laissai accroire que c'était un pari
- Stupide, j'en conviens, mais pourquoi être marri ? -
Que j'avais engagé, souhaitant m'informer
Sur le nombre de ceux que ma mort affligerait,
Comptant sur mes dix doigts les amis très fidèles.
Ceux-ci me reprochèrent de m'être montré cruel,
Inventant des bobards aussi peu charitables,
Puis, pour se consoler, m'invitèrent à leur table.

Anne Brunelle