Sa façon d'aimer

Aimer dans le silence,
C'est sa façon d'aimer,
Pardonner les offenses,
Mais sans jamais frimer.

Trop d'années qu'elle veille
Sur cette mère indigne
À qui le jus de la treille
Si longtemps porta guigne.

Sa jeunesse s'est enfuie,
Les amants se font rares ;
Bien des larmes elle essuie
Sur son visage sans fard.

La vie n'est guère facile
Pour les êtres généreux ;
Les lâches, les imbéciles
Souvent sont plus heureux.

C'est sa façon d'aimer
Que de taire les rancoeurs ;
Son pauvre coeur affamé
N'a plus droit au bonheur.

Ah ! si elle pouvait trouver
Un compagnon fidèle,
Ce qu'elle avait tant rêvé
Deviendrait bien réel.

Anne Brunelle