Tombent les feuilles...

Las ! Maintenant tombent les feuilles,
Comme l'averse, comme ses seins ;
Elle qu'on célébrait dans la combe
Pour sa superbe chute de reins
N'a pas gardé cette prestance
Qui lui valut de doux serments
D'amour dès son adolescence.
Las ! Envolés les bons moments
Où elle enlaçait sur la piste
Des jeunes gens follement épris
Qu'elle avait choisis sur sa liste,
Et qui savaient payer le prix
D'un baiser tendre, d'une caresse,
Qu'elle leur accordait quelquefois
Sans se risquer à des promesses,
N'aimant guère se soumettre aux lois.
Las ! Maintenant chutent les feuilles,
Feue est la saison des amours ;
Elle pleure d'en devoir porter le deuil,
Son coeur est devenu bien lourd.

Anne Brunelle