Le vieux couple

Le temps a emporté sans retour,
Même leurs beaux serments d'amour ;
Ne restent plus que des souvenirs,
Trop de regrets, tant de soupirs.

Leurs coeurs partis à la dérive
Se retrouveront-ils sur l'autre rive
Pour y faire renaître leur histoire ?
Il leur serait bien doux de le croire.

En attendant, se suivent les jours
Où la tendresse n'aura plus cours,
Ils avancent vers cet hiver si rude,
L'un avec l'autre, mais par habitude.

Ce qui leur manque, c'est la passion,
Leur rêve s'est enfui, par inattention ;
Ils devinent qu'en eux tout se brise,
À l'heure maudite, à cette heure grise.

Anne Brunelle