La vieille femme

Dans la chambre, il ne restait plus
Que ce livre ouvert à la page
Où l'héroïne se désespère,
Un vase vide sur la table
Et des lunettes dans un étui.

Mais il y avait aussi ce mot
Où elle expliquait son départ ;
Elle n'avait plus envie de rien,
Il était temps qu'elle s'en allât
Pour rejoindre un monde meilleur.

Qui donc allait la regretter,
La vieille dame un peu trop digne
Qui n'avait plus personne à parler,
Et survivait tant bien que mal
Dans son logis plus que modeste ?

Quand elle sortait de son refuge,
On ne la voyait même pas passer ;
Qui, aujourd'hui, savait encore
Qu'elle avait été aussi adulée
Avant de tomber dans l'oubli ?

Anne Brunelle