Cinquante ans

Mon Dieu ! Vous le savez bien,
Ce qui se passe dans sa vie !
Elle en fait toute une histoire
D'être arrivée à ce tournant
Qui la rend tellement amère,
Comme si elle redoutait soudain
D'avoir à franchir le cap ;
Pourtant, ce n'est pas si terrible,
Ce n'est pas l'adieu aux armes,
Elle ne va pas entrer au couvent,
Elle continuera à aimer, être aimée,
Ou à souffrir comme avant ;
Elle est restée la même,
Cette fille impertinente
Qui ne s'en laisse pas conter,
Cette femme si passionnée
Qui sait se montrer généreuse,
Tout en étant capable,
Pour sauvegarder sa liberté,
D'une violence insoupçonnée ;
Elle doit s'avouer que rien n'a changé,
Puisqu'elle est aujourd'hui
Une amoureuse de cinquante ans.

Anne Brunelle