Pierre et Marie

Pierre
Oh Marie, je t'en prie,
Surtout ne t'en va pas !
Je sais que femme varie,
J'irai là où tu iras.

Marie
Je retourne au pays
De mes rêves d'enfant ;
Là-bas, tout me sourit,
Car jamais on ne ment.

Pierre
Tu es bien trop naïve,
Ô ma cruelle amante,
Et sur cette autre rive,
Ta joie sera absente.

Marie
Je me mourais d'ennui,
Dis, laisse-moi partir !
Notre bonheur s'est enfui,
Ne restent que souvenirs.

Pierre
Mais on s'aimait pourtant,
Tu ne peux le nier ;
Notre si beau serment,
Veux-tu donc le renier ?

Marie
Oublions le passé,
Je ne suis plus qu'une ombre ;
Et si j'ai tout cassé,
C'est bien parce que je sombre.

Pierre
Reviens-moi, mon amour !
J'aurai trop mal sans toi ;
Je crois à ton retour,
Et je garde la foi.

Marie
Non, quand tout est fini,
À quoi servent les pleurs ?
Toi, tu m'avais promis
D'être un homme d'honneur.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner