Comme un voleur

Cinq heures sonnaient ce matin-là
Quand il partit comme un voleur,
Délaissant le lit de sa maîtresse
Pour rejoindre son foyer vacillant.
Pourrait-il revenir de sitôt,
Et quel autre prétexte imaginer
Pour justifier une nouvelle absence ?
Lui serait-il longtemps possible
De vivre ainsi dans le mensonge ?
Il était temps de prendre le parti
De tout avouer à son épouse ;
Mais il avait du mal à admettre
Que cette trahison lui faisait honte,
Et que le courage lui manquait
Pour affronter l'heure fatidique
D'une inéluctable séparation.

Anne Brunelle