Clémence

À la sortie de la messe,
Il retrouvait Clémence,
Pour lui pincer les fesses,
Presque en toute innocence.

La belle était contente
De plaire à ce bigot,
Qui vivait de ses rentes,
Ayant gagné le gros lot.

Mais il était peu doué,
Hélas ! pour faire la chose ;
Clémence, jeune femme rouée,
Était pure moins qu'une rose ;

Elle sut bien lui faire croire
Qu'elle lui resterait fidèle,
Et le brave homme, bonne poire,
Ne se méfiait guère d'elle.

S'il avait pu se douter
Que sa Clémence était fourbe,
Sans doute l'eût-il boutée
Hors du nid, dans la tourbe.

Mais il était trop niais
Pour voir pousser ses cornes,
Et Clémence se bidonnait
Devant sa sottise sans borne.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner