Ma belle amie

Vous êtes beaucoup plus belle,
Ô ma très chère amie,
Que ma cousine Adèle,
Plus belle qu'il n'est permis.

Même bien plus belle encore,
En corps comme en esprit,
Que la piquante Aurore,
Dont je fus très épris.

Et de vous seule je rêve,
Le soir au clair de lune,
Délicieuse fille d'Ève
Qui dansiez dans les dunes.

Je sais que je vous aime,
Sûrement comme un dément,
Mais j'ai un petit problème
Qui est de savoir comment...

Faire pour vous émouvoir,
Ô désirable jeune dame,
Vous dont je garde espoir
D'ébranler coeur et âme.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner