Un amour de vacances

Le jour est grand levé
Et le soleil radieux ;
Par la fenêtre ouverte,
Entre l'odeur de l'herbe,
Toute humide de rosée ;
C'est le temps des vacances,
La jeune Laura s'étire,
Elle vient de s'éveiller,
Retire en toute hâte
Son rose pyjama,
Et file vite sous la douche,
L'eau tiède lui fait du bien ;
Une petite culotte blanche,
Son pull, son pantalon,
Un bol de chocolat,
Bientôt la voilà prête,
Ses parents dorment encore ;
Elle sort sans faire de bruit,
Puis court vers la rivière
Où son béguin l'attend,
Il est venu sur sa mob,
Tout de suite il l'étreint,
La serre à l'étouffer,
Un doux baiser mouillé,
Sa langue trouve la sienne,
Sa main effleure ses seins,
Il lui soulève son pull,
Elle n'a rien en dessous ;
Le sentant s'émouvoir,
Elle gémit un petit peu,
Il est tout dur contre elle,
Offerte et si ardente.

Anne Brunelle