Tu es venue à moi

Tu es venue à moi,
Est-ce pour me confesser
Tous tes petits péchés
Ou bien tes grands secrets ?
Moi, patient, je t'écoute,
Même si un peu je me doute
Que souvent tu exagères,
Ô ma belle bergère !

Tu es venue à moi,
Rien que pour te réchauffer,
Moi qui suis gros benêt,
Je crois que ça me plaît
Que tu me dises « Je t'aime,
Il n'y a pas de problème. »
Et dès que tu me souris,
Ton bonheur me suffit.

Tu es venue à moi,
N'est-ce donc que par désir,
Ou pour ne plus souffrir
De ce qui nous fait mourir ?
Tes bien douces caresses
Répondent à ma tendresse,
Car si grand est ton coeur,
Ô ma chère petite fleur !

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner