Son amie, son amour

Il m'avait dit un jour
Qu'elle était son amie,
Celle à qui pour toujours
Son âme avait promis.

Son amie, son amour,
Sa maîtresse, sa mie,
Son coeur est un tambour,
Cognant comme pas permis.

C'est à chacun son tour
De sourire à la vie ;
Il n'a plus le coeur lourd,
Grâce à elle, il revit.

Il attend son retour,
Mais leur ciel n'est pas gris ;
Chez lui, tout est bravoure
Et le bon Dieu il prie.

Anne Brunelle