Deux filles

Il connaît deux jolies filles,
Amandine et Mélissa,
Toutes deux sont très gentilles,
Qui donc les mariera ?

S'il en séduisait une,
Il serait bien heureux ;
La blonde ou bien la brune,
Celle qui a de si doux yeux.

On lui a dit que Mélissa
Serait déjà promise,
Que son fiancé serait soldat,
Quel dommage qu'elle soit prise !

Il ne reste plus qu'Amandine,
Dont les cheveux sont roux ;
Auprès d'elle il chemine,
Lui chatouillant la joue.

C'est vrai qu'elle lui plaît bien,
L'amour, c'est si soudain,
Il veut resserrer les liens,
Car qui sait si demain... ?

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner