Caro

Toi, le timide amoureux,
Deviendrais-tu héros
Pour vivre bienheureux
Auprès de la belle Caro ?

Écarterais-tu, furieux,
Tous les gars du hameau,
S'ils faisaient les doux yeux
À la sublime Caro ?

Et chaque nuit en rêve,
Te sacrant capitaine,
Combattrais-tu sans trêve
Qui convoiterait ta reine ?

Contre vents et marées,
Conquerrais-tu le coeur
D'une Caro égarée
Au milieu des noceurs ?

Que la vie serait belle
Si le meilleur numéro
D'une loterie virtuelle
Pouvait être ta Caro !

Anne Brunelle