Spectres dans la nuit

Au hasard de la nuit
S'est ouvert le passage,
L'air s'est fait léger,
M'apparaît ton visage.

Je retourne sur la piste
Que le cyclone a creusée,
Près de la vieille grange,
Peuplée d'esprits frappeurs.

Des errants, en latin,
Marmonnent des cantiques,
Suscitant quelque angoisse
Dans mon esprit morose.

Ne pas me résigner !
La mort n'est que chimère !
J'attendrai le signal
Du recommencement.

Anne Brunelle