Ô douce nuit !

Dieu ! Quelle vision !
Sous la vaste voûte,
Dans la pénombre,
Rousse, la lune
Vient se montrer
Comme une fille,
Douce ingénue,
Jouant, friponne,
À me narguer.
Légère, la brise,
Timide, effleure
Ma chevelure,
Et sa musique,
Très bien rythmée,
En moi éveille
Des souvenirs
Où je me laisse
Vite entraîner ;
Je me sens bercé
Par ce refrain
Qui me rappelle
Cette autre nuit
Où j'étais là,
Blotti contre elle.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner