La peur

S'était-il fourvoyé
Dans la cité géante
D'où fuyaient, effarées,
Ces foules chamarrées,
Sordides et inquiétantes ?

Ils allaient au hasard,
Sans rime ni raison,
Affronter le blizzard,
Courbés sous un bazar
Sauvé de leurs maisons.

Il héla un pauvre hère,
Traînant une carriole,
Qui, le narguant, sévère,
Exprima sa colère,
Le traitant de mariolle.

Le bruit et la fureur,
En ces lieux sataniques,
Semblaient gagner le coeur
De ces hommes que la terreur
Rendait anachroniques.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner