Justine et Élise

Justine n'aime pas ce qu'Élise voudrait bien,
Élise goûte fort peu ce que Justine goûte,
Elles ne savent que faire ; dehors, on n'y voit goutte,
Et le jour va se lever sans qu'elles aient fait rien,

Mais peu importe puisqu'elles s'aiment tendrement ;
« Pouquoi entre mes bras ne viendrais-tu te blottir ? »
Murmure Élise qui a très envie de dormir,
« Comptons ensemble les étoiles au firmament. »

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner