Justine et Élise

Justine n'aime pas ce qu'Élise voudrait bien,
Élise goûte fort peu ce que Justine goûte,
Elles ne savent que faire ; dehors, on n'y voit goutte,
Et le jour va se lever sans qu'elles aient fait rien,

Mais peu importe puisqu'elles s'aiment tendrement ;
« Pouquoi entre mes bras ne viendrais-tu te blottir ? »
Murmure Élise qui a très envie de dormir,
« Comptons ensemble les étoiles au firmament. »

Anne Brunelle