La prof

Muriel venait tout juste de poser
Une main un peu trop tremblante
Sur l'épaule de la jolie Stéphanie ;
Était-ce seulement pour l'exhorter
À poursuivre ses louables efforts
En vue de s'imprègner des règles
Infiniment complexes de la grammaire
Que son élève avait tellement de mal
Jusqu'ici à assimiler que Muriel avait eu
Ce geste très tendre et quasiment affectueux ?
Pourrait-elle se résigner à n'être vraiment
Que la prof de français payée par une famille
Aisée pour donner des cours particuliers
À leur fille unique, adolescente trop choyée ?
Saurait-elle résister, attirée qu'elle était
Depuis toujours par les jeunes filles en fleur ?
Aujourd'hui, elle n'avait qu'une seule envie,
Prendre Stéphanie dans ses bras et l'aimer.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner