Line et Corinne

À la bien douce Corinne,
Si avenante et coquine,
Line a fait ce matin
Un délicieux câlin
Dans la salle de bains.
Corinne a dit : « Ma Line,
Tes caresses sont divines,
Mais nous aurons bonne mine
Si nos époux devinent,
En scrutant nos bobines,
Que nous, les bonnes copines,
Sommes bien plus que cela ;
Pour l'heure, ils s'imaginent,
Car benêts sont les gars,
Que nous sonnons mâtines,
Telles deux couventines. »
Line lui sourit, mutine :
« Je te croquerai, ma Corinne,
Plus qu'abeille qui butine
Branche fleurie d'aubépine.
Donne-moi ta jolie main,
Que je la baise sans fin,
Ta main qui me lutine
Dès que l'ombre se dessine
Sur nos corps impudiques,
Superbement érotiques. »

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner