Les minettes

Elles se léchouillaient, les minettes,
Entre elles, ce n'était pas péché ;
Comme elles n'en faisaient qu'à leur tête,
Même pas besoin d'un godemiché !
 
Elles se suçotaient la craquette,
Imaginez le charmant cliché !
Surtout qu'Augustine et Fanchette
N'étaient guère du genre à tricher.
 
Elles se caressaient, nos pensionnaires,
Voyez d'ici le gracieux tableau !
Quand s'achevaient les préliminaires,
Elles faisaient la bête à deux dos.
 
Comme elles se régalaient, nos deux biches,
Elles se mordillaient même, mais quoi donc ?
Leurs petits tétons, leurs douces miches,
Et sûr que ce n'était pas du bidon.

Elles se doigtaient et tout à coup
Une folle jouissance s'emparait d'elles ;
J'ai gardé un faible, je vous l'avoue,
Pour ces deux gousses, coeurs fidèles

Anne Brunelle