La découverte

Elle a fait une sacrée découverte,
Ce soir-là, la petite Anna ;
La sensation ressentie était merveilleuse,
Mais elle ne sait pas au juste
Si c'est bien ou si c'est mal.
Elle n'en a parlé à personne,
Même pas à ses meilleures copines ;
C'est encore son grand et beau secret,
Et elle n'est sûre que d'une chose :
C'est qu'elle se sent bien après
Qu'elle se soit procuré ce plaisir.
Peut-être bien que c'est un péché,
Du genre de ceux qu'elle doit confesser
À Pâques et à Noël au vieux curé :
La gourmandise, Le mensonge, et puis...
Comment disait-il déjà ? Ah oui !
La luxure ! C'est bien cela, la luxure !
Maintenant, elle comprend mieux
Pourquoi il avait les yeux brillants,
L'abbé, quand il lui demandait :
« Et la luxure ? Non ? Tu ne pratiques pas ? »
Et qu'elle restait sans répondre, innocente.
Son petit bouton secret ne peut être
L'oeuvre du démon, tout ça c'est bidon !
Elle y pense souvent, la petite Anna,
Mais elle ne peu s'empêcher pourtant
De recommencer à s'envoyer au septième ciel.

Anne Brunelle