Sabrina

Sabrina est amoureuse
D'un blond et gentil garçon,
Il la rend follement heureuse,
La câlinant sans plus de façon.

Ils se retrouvent au cinoche,
Où ils échangent de doux baisers ;
Mais hélas, quelque chose cloche,
Il ne sert à rien de biaiser.

De Sabrina, les deux frères,
D'un oeil noir voient cette idylle,
Et ils exigent de leur père
Qu'au garçon il ordonne : « File ! »

Mais le père, pas aussi bête,
Se refuse à toute discorde ;
Il ne veut pas gâcher la fête,
Ni trop tirer sur la corde.

Il accepte donc le jeune homme
Comme officiel prétendant ;
Tout est pour le mieux, en somme,
Ils ont eu chaud, en attendant.

Anne Brunelle