Laure, la pensionnaire

Au collège où elle est pensionnaire,
Les autres jeunes filles de sa classe
Lui parlent bien souvent des beaux garçons
Qu'elles rencontrent tous les dimanches.
Laure les écoute sagement sans rien dire ;
Ce n'est pas qu'elle soit un laideron,
Mais elle est tellement réservée et timide
Qu'elle n'a encore jamais eu de copain.
Ah ! si elle mettait des jupes mini,
Comme la grande Françoise ou Stéphanie,
Sans doute aurait-elle plus de succès,
Mais elle est bien loin de leurs audaces,
Et surtout elle voudrait être remarquée
Pour toute autre chose que pour ses jambes.
Laure est une jeune fille très romantique,
Idéaliste et réellement passionnée,
Elle ne souhaite surtout pas être impudique
Dans le seul but de provoquer les garçons.

Anne Brunelle