Brunette

Brunette, ce jour-là,
Revenait de l'école,
Croquant du chocolat,
Rêvant de son idole.

La rattrapa Juliette,
Elle lui dit, la moqueuse :
« Alors, jolie fillette,
Johnny te rend-il heureuse ? »

« Tu ne crois pas si bien dire, »
Lui rétorqua Brunette,
« Il m'aime, et même pire,
C'est un gars fort honnête. »

Son Johnny si affable
N'était pas un rocker,
Mais lui envoyait des fables
Qu'elle apprenait par coeur.

Pour séduire sa Brunette,
Il dut faire des prouesses ;
Surfant sur Internet,
Ce message il lui adressa :

« Je t'attendrai, petite,
Tout le temps qu'il faudra,
Les années passent vite,
Et demain on se mariera ! »

Anne Brunelle