La séductrice

Mais qu'avait-elle pour le séduire,
Cette robuste fille en pantalon ?
Quand il s'assit à côté d'elle,
Et que leurs deux corps se touchèrent,
Soudain il y eut comme un déclic,
Il chercha à lui prendre la main
Pour la serrer fort dans la sienne ;
Elle en frissonna, un peu troublée,
Mais se laissa très vite apprivoiser.
Lorsqu'il lui dit « Embrassez-moi ! »
Elle lui tendit ses lèvres roses,
Et leur baiser tendre se prolongea...
Ils ne savaient rien l'un de l'autre,
Mais déjà ils n'étaient plus étrangers ;
Les heures qui suivirent furent féériques.
Ils décidèrent de se revoir bientôt,
Ailleurs qu'à l'intérieur d'un autobus,
Afin de poursuivre cette aventure
Que rien n'avait laissé prévoir.

Anne Brunelle

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner