Jean-Marc Nattier - L'alliance de l'amour et du vin (1744)

Important ! le site est en sursis

Le site "bernardlanza.net" est inaccessible depuis mi-novembre 2017, la créatrice et administratrice du site, propriétaire du nom de domaine, ne pouvant plus en assurer la pérennité, sauf si les héritiers de Bernard LANZA prennent contact avec le webmaster afin de trouver une solution permettant de continuer sa publication.

Merci à toute personne susceptible de savoir comment contacter l'un de ces héritiers de le faire afin d'éviter ou d'acter cette fermeture.

 

Bienvenue sur le site « Les poèmes de Bernard LANZA » !

Pendant plusieurs années, Bernard LANZA fut actif sur de nombreux sites de poésie, charmant ses lectrices et ses lecteurs par des vers amoureux d'un grand lyrisme, les faisant réfléchir par ses écrits engagés. Ce site rassemble une partie de l'œuvre de ce troubadour des temps modernes. Vous pourrez y lire près de 900 poèmes et une quinzaine de nouvelles, dont certains n'ont jamais auparavant été publiés sur le net.

Les poèmes ont été regroupés en trois vastes catégories – poèmes d'amour, histoires en vers et réflexions – chacune comportant plusieurs divisions thématiques. Vous pourrez aussi les consulter par ordre alphabétique</> ou rechercher vos favoris.

Si vous avez des questions, des suggestions, ou si vous avez en votre possession des poèmes que vous ne trouvez pas sur le site et que vous voulez partager (poèmes à quatre mains, par exemple), n'hésitez surtout pas à nous contacter par courriel ou à utiliser le formulaire ci-haut. Nous serons heureux de publier les hommages poétiques que vous nous ferez parvenir. et des vignettes sont à votre disposition pour faire connaître ce site sur vos pages personnelles, blogs, forums ou sites internet.

Longue vie à la poésie de Bernard LANZA !
Et bonne lecture à vous tous…

 

Anne Brunelle

J'écris (extraits)

J'écris par amour des mots
Et pour dire des mots d'amour,
J'écris souvent comme l'on crie
Quand on veut appeler au secours...

J'écris pour célébrer la beauté
De la nature toute puissante,
Et puis aussi celle des femmes,
J'écris pour mieux me souvenir...

J'écris pour celle que j'adore
Et qui connaît toute mon histoire...

J'écris pour ne plus être dupe,
J'écris pour ne pas mourir,
J'écris ma haine de la souffrance...

J'écris pour vous, mes chers amis,
Qui m'avez aidé à accepter la vie.

Bernard Lanza     

Bernard-Lanza